Petites morts sans suite

Un recueil de nouvelles que j’ai commencé il y a bien longtemps déjà.

J’ai pas mal édulcoré l’affaire, et j’ai fini par garder ce que je pouvais illustrer avec des amis. Arnaud Poitevin et Sandrine Goalec s’y sont prêtés avec plaisir.Ils ont trouvé du temps dans leur emploi du temps serré -ce sont des stars maintenant.

Les premiers dessins ils l’ont fait dans mon combi WV de 1974, orange à strips blancs qu’une amie appelait « le fils de Casimir et Starsky et Hutch ». Je ne l’ai plus mais mais j’y pense tout le temps.

Marinette

Hamed

La triste et anonyme vie d’un poulet

Du steak haché au beurre rance

Le train

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s