Animus

Des animaux de tous poils

Comme Balzac, explorer l’humain en regardant nos fidèles amis

Les ânes voilà un sujet un peu omniprésent dans mon travail.

Un animal totem? pourquoi pas

L’âne est considéré de façon péjorative, un sous cheval, un âne bâté, têtu, personnification de l’idiotie, n’as t’on pas inventé un bonnet en son « deshonneur »…

Alors que l’âne est aussi et surtout la sensibilité, douceur et sagesse, fidèle compagnon.

Il est le personnage secondaire de mon histoire Zoar.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s