un meltingpot de portraits, situations dans lesquels je me suis volontairement projetée, soit pour raconter, soit pour porter un autre regard sur soi, pour montrer tel que l’on se voit, la vision interne de soi n’a que rarement à voir avec notre apparence exterieure, c’est cet espace qu’il me plait d’explorer.

le petit dernier est sous forme de video, un detournement d’extraits de films de vacances : https://youtu.be/JcQhnV1AGvY

 

autre autoportrait filmé: celui dans les serres :

autoportrait-genealogque-photos

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

les soeurs tatin

 

Les sœurs Tatin, tenaient un restaurant à la Motte-Beuvron en face de la gare fréquenté par de nombreux chasseurs.(Il existe toujours, c’est devenu un hotel restaurant)

Stéphanie l’étourdie  (1838-1917)                                     Caroline Tatin  (1847-1911)imgres.jpg

 

Quand j’ai voulu réaliser ces portraits, en hommage à mon grand-père qui était le roi de la tarte Tatin, j’ai donc cherché des images sur internet, je suis tombée sur deux petits médaillons des soeurs déjà agées. Alors je voulais en avoir de plus près, et plus jeunes de préférence, au moment de la tarte renversée. Et j’ai trouvé pas mal de portraits, ceux-ci sont les plus courants :

les soeurs Papin

Seulement voilà….. Ce portrait n’est pas celui des soeurs Tatin, mais des soeurs Papin !….. C’est tout de même pas la même histoire!

Les soeurs Papin ont massacré leur maitresse de maison avec une sauvagerie effrayante, histoire à l’origine du  film « les blessures assassines » en 2000 avec Sylvie Testut et Julie marie Parmentier (pommes au four certes) mais rien à voir avec l’ambiance sucrée de nos petites pommes au four.

Ne m’en apercevant pas, au départ j’ai commencé à modeler la frimousse  d’une des deux soeurs:

grès émaillé      Du coup j’ai rebaptisé cette sculpture « Celle-ci n’aura pas massacré que des tartes » en laissant le portrait de Christine ou Léa je ne sais pas. Le deuxième de cette première série de portrait à tellement changé, qu’il n’y a pas lieu d’en parler ici.

Mais j’ai donc refait ces portraits en m’arrangeant
avec ces deux petites images:

soeurs_tatin-52b8bsoeur-tatin-bis

Ça n’a pas été de toute simplicité, mais j’espère avoir été au plus près de la ressemblance que je voulais. J’ai travaillé l’émaillage de la pièce en pensant au gâteau, au caramel, et hop j’ai mis la pièce au four.


img_2919 img_3056 p1090537voilà!

À suivre pour qui la demande la recette originale de la tarte Tatin.

 

Aujourd’hui pendant Vol de nuit 10, j’ai fait la rencontre D’Éric millet, un féru d’Histoire qui me fit part de ses découvertes sur les soeurs Tatin. Voilà la documentation qu’il m’a fait découvrir. Merci Éric !

LA VÉRITABLE HISTOIRE DES SOEURS TATIN

 

 

Les larmes noires expression de toute la mélancolie, de la lourdeur qui habitait cet esprit pourtant si vif.

Le sable sur l’épaule qui s’enfonce dans le sol, la couleur jaune-vert vaseux sont le sanctuaire dans lequel elle alla finir son existence les poches chargées de pierre.

Je n’avais pas l’intention de faire un portrait tant chargé de pathos, je voulais surtout faire un portrait de Virginia qui fait état de ce qui étouffa sa vie.

J’ai déjà réalisé un portrait de Virginia, une peinture à l’huile. Le vert était déjà présent, cette seule couleur de ce portrait de jeunesse, la rend presque fantomatique.

virginia-peinture

J’avais aussi fait un tout petit tableau du phare, magnifique bâtisse rouge surgit des flots, tellement en contraste avec le vert de sa maladie. Le phare comme un appel à la vie, présent comme un géant bienveillant. le-phare-de-virginia

 

biographie de Virginia

pour entendre de vive voix Virginia

un bel article sur les photographies

Patti Smith lisant Virginia Woolf

Quelques portraits d’époque

de Virginia par Roger Fry sont grand ami peintre dont elle fit une biographie, et les portraits que Vanessa Bell sa soeur a fait d’elle

 

et  le lien vers lequel trouver beaucoup de portraits: virginia Woolf dans son contexte et surtout ne pas se priver de partager ces moments de subtiles bonheurs: Le sourire de Virginia W

 

 

Porcelaine et Alu sur poutre du XVI°s
Actéon – Porcelaine et Alu sur poutre du XVI°s

Voilà déjà les liens vers les trois autres artistes avec lesquels j’exposais:
Jean-Philippe Boin: voilà un esprit prolixe, brillant plein d’humour, à découvrir sans modération: http://jean-philippe.boin.over-blog.com
Jean Stasiak: ce long monsieur au sourire malicieux est bien discret, comme il aime surtout faire les sculptures pour son plaisir, alors il les gardes pour lui. Une petite visite in situ ou de bien trop rares expositions sont les seuls moyens d’approcher sa sensibilité.
Olivier Renard: Olivier est le cosmonaute de la sculpture, je ne veux pas dire qu’il soit dans la lune, non il a les pieds bien ancrés sur terre, mais la tête dans les étoiles. Il est fou de Neil Amstrong et de ses congénères, je suis sure qu’il dort et prend son petit déjeuné en tenu de cosmonaute… je lui demanderai. En attendent voilà de quoi faire un voyage intersidernat sur son site: http://marcelemilefox.over-blog.com

Et bien entendu le site de feu la galerie du quai 56 où un beau tour d’horizon des artistes de la galerie peut être encore fait: http://www.galeriequai56.fr

Diane jettant les chiens
Diane jettant son sort

La vengeance de DianeIMG_1831Diane jettant son sort

la curée
la curée

IMG_1967IMG_1814IMG_1812IMG_1896

masque papier de soie et miroir
Soi Actéon
Jean STASIAK
la mort d’Actéon – Jean STASIAK
IMG_1932
la mort d’Actéon – Jean STASIAK
IMG_1928

Jean STASIAK – le sort
IMG_1959
Jean Philippe BOIN – voyeur vu – masque d’Actéon
jean Philippe Boin
Jean Philippe BOIN
olivier renard Olivier Renard revisite le mythe d’Actéon
Actéon – Olivier RENARD


vue des sculptures de Jean Stasiak, les dessins-photo de J.P Boin, et mon masque d'Actéon Venez nombreux, samedi 13 septembre à partir de 18 heures à la galerie quai 56 d’Orléans

Actéon est de retour plus « vivant?!! » que jamais

affiche acteon V11

Reportage de l’expo

article de presse

....qui repense à confesse
C’est la Toinette… qui repense à confesse »
huile sur carton  d’après photo@HMG
huile sur carton
« San Geminiano »
huile sur carton d’après photo@HMG
le fils_IMG
« le fils »
huile sur carton
Martino Roberts
« martino Roberts »
Huile sur Carton
« À la tienne Suzanne! »
huile sur bois – 2009
 » Virginia Woolf »
huile sur carton entoilé
hommage à Zouk
« le téléphone » – hommage à Zouk
huile sur bois –
huile sur carton entoilé
« gorgona »
huile sur carton entoilé
IMG_espoir
« l’espoir nait dans le noir »
huile sur carton d’après photo@HMG
IMG_accomp1
« l’accompagnatrice »
huile sur carton d’après photo@HMG
huile sur carton
« icône »
huile sur carton
huile sur carton
« l’idiot »
huile sur carton
"denis"Huile sur bois
« denis »
Huile sur bois
"le sourire du clown"huile sur planche goudronnée
« le sourire du clown »
huile sur planche goudronnée
"fierté matinale"huile sur toile
« fierté matinale »
huile sur toile